home  >  Sport-Boules  >  Les règles du sport-boules

Principe du jeu traditionnel : la boule lyonnaise

Il s’agit de placer ses boules le plus près possible d’un objectif appelé “but”. L’adversaire essaie à son tour de placer les siennes encore plus près de ce but ou d’enlever celles qui le gênent… Toutes les boules une fois jouées marquent la fin d’une mène.
Le jeu est très règlementé et se joue dans un cadre bien défini. Toutes les boules ainsi que le but sont marqués par deux traits à 90° et ne peuvent être déplacés que sous certaines conditions en pointant ou en tirant.

Au début du jeu, l’équipe qui a gagné le but au tirage au sort, le lance puis joue sa première boule. Par la suite, l’équipe qui ne tient pas le point doit jouer jusqu’à ce qu’elle le reprenne ou le détruise par le tir.
Lorsqu’une équipe n’a plus de boules, son adversaire joue et essaie de placer d’autres points, soit en pointant, soit en tirant. Il peut aussi annoncer et tirer le but soit pour annuler la mène soit pour faire compter toutes les boules qui lui resteront à jouer. Une partie se déroule en 13 points et dure entre 1 h 30 et 2 h 30. L’équipe désignée gagnante sera celle qui a atteint la première le nombre de points prévus ou celle qui totalise le plus grand nombre de points à la fin du temps règlementaire.

On distingue donc 2 actions de jeux :

•  L’action de pointer consiste à lancer sa boule afin de la placer le plus près possible du but, en la faisant rouler sur le sol et en tenant compte du terrain et de la distance.
A la différence de la pétanque, le joueur de lyonnaise pointe en mouvement. Il existe deux possibilités de jeu au point, le lancer roulé ou glissé avec ou sans effet de boule et le lancer porté avec une trajectoire en courbe et en hauteur.
•  L’action de tirer se traduit, elle, par un long lancer de boule, précédé d’une course d’élan, pour qu’elle atterrisse dans le rectangle des 5 m du cadre de jeu. L’objectif du lancer est de déplacer un objet annoncé (boule adverse ou but). L’impact doit être direct ou à moins de 50 cm dans l’arc de cercle tracé avec le cinquante.
Le tireur prend son élan du fond du cadre, puis il s’élance d’environ 6 pas. Le tireur doit arriver sur la ligne de jeu avec la jambe correspondant au bras lanceur. La boule quitte la main avant que le pas suivant ne pénètre dans le cadre.

Ces deux actions ont en commun de gérer la distance, la précision mais aussi le poids et la grosseur de la boule.

4 types d’épreuves au jeu traditionnel

Le simple ou « tête-à-tête » : 1 joueur contre 1 avec 4 boules par joueur. Durée d’une partie : 1 h 30.
Le double : 2 joueurs contre 2 avec 3 boules par joueur. Durée d’une partie : 2 h.
Le triple : 3 joueurs contre 3 avec 2 boules par joueur. Durée d’une partie : 2 h.
La quadrette : 4 joueurs contre 4 avec 2 boules par joueur. Durée d’une partie : 2 h 30.